Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




vendredi 16 avril 2010

L’origine du logo de La vache qui rit

Créée 1921, La vache qui rit est célèbre pour sa boîte ronde illustrée qui représente une vache hilare portant des boucles d'oreille constituées de boîtes de vache qui rit. Le dessin est inspiré d'une création de l'illustrateur Benjamin Rabier, qui décorait les camions militaires du service de ravitaillement en viandes des armées durant la guerre de 1914-18 par le dessin d'une vache riante. Le dessin s'appelait la "Wachkyrie", allusion aux Valkyries de la mythologie nordique. Benjamin Rabier et Léon Bel ont fait la guerre dans cette unité où ils se sont connus.

Boite La vache qui rit 1921A la fin de la guerre, Léon Bel rentre à Lons-Le-Saunier et décide de miser sur l'invention d'un nouveau fromage moderne et original, en utilisant une nouvelle technique de fonte. La marque La vache qui rit est déposée le 16 avril 1921.
La première étiquette de La vache qui rit est réalisée à la demande de Léon Bel par la maison Ramboz, de Lyon. Elle représente une vache entière en train de rire dans un décor champêtre. Grâce à cette étiquette, 12000 boîtes de La vache qui rit se vendent dès la première année.

En 1925, Léon Bel décide de renouveler complètement l’étiquette en faisant appel à de nombreux illustrateurs : le souhait de Léon Bel est de présenter une vache, qui, tout en ayant l’expression du rire, n’en reste pas moins une vache. C’est Benjamin Rabier, célèbre illustrateur animalier et compagnon de guerre de Léon Bel, qui crée le dessin le plus prometteur.

La vache qui rit Logo EvolutionEnfin, c’est sur une idée d’Anne-Marie Mercier, l'épouse de Léon, que le dessin de La vache qui rit possède la particularité d'être l'illustration d'une mise en abyme, procédé pictural consistant à retrouver dans un dessin ou un tableau une reproduction réduite du tableau complet. En effet, La vache qui rit porte des boucles d'oreille constituées de boîtes de vache qui rit, elles-mêmes illustrées d'une vache qui rit qui porte des boucles d'oreille constituées de boîtes de vache qui rit... et ainsi de suite à l'infini.

Quant à Benjamin Rabier, il deviendra le créateur Gédéon le canard, dont les histoires ont été publiées entre 1923 et 1939 en 16 albums.

Aujourd'hui, La vache qui rit se vend dans plus de 120 pays des cinq continents et 2300 portions sont englouties toutes les 20 secondes !